Et si l’Apocalypse était avant tout un encouragement pour l’Eglise?

Jamais il n’y a eu autant de chrétiens persécutés dans le monde comme on nous le rappelait encore lors du dimanche de l’Eglise persécutée.

Et Dieu dans tout ça ? On pourrait se poser la question: qu’est-ce qu’il fait? Qu’est-ce qu’il en pense? Comment se positionne-t-il? Qu’est-ce qu’il a à nous dire?

L’Apocalypse est un texte adressé aux chrétiens persécutés du premier siècle.

L’imagerie populaire ne retient de l’Apocalypse qu’une série de descriptions de catastrophes successives. C’est dommage, car c’est passer à côté du but essentiel de ce livre: encourager les croyants. Je pense que nous aussi nous avons besoin d’être encouragés dans le climat dans lequel nous vivons, même si nous ne sommes pas persécutés ici. Les temps sont terriblement durs pour les Eglises de la province romaine d’Asie en cette fin du 1ersiècle. L’empereur  Domitien a déclaré la guerre aux chrétiens dans tout l’empire romain. C’est alors que Jésus se révèle à Jean:

Lisons dans Apocalypse 1.4-20

Et qu’est-ce que Dieu veut donner à cette Eglise? La grâce et la paix !              La grâce, ce cadeau de salut immérité donné par Jésus. Et la paix qui en découle. Une paix qui ne dépend pas des circonstances. Une paix qui vient de Dieu et dont l’Eglise a terriblement besoin. Ces cadeaux sont donnés par « Celui qui est, qui était et qui vient ». C’est à dire Dieu tel qu’Il s’est révélé à Moïse dans le buisson. Le fait de souligner que Dieu est Celui qui est, qu’Il ne change pas, qu’Il reste le même dans le passé, dans le présent et dans le futur est un grand encouragement. Dieu est le repère solide et immuable. En plus Jésus est présenté comme le premier-né d’entre les morts. Il est le ressuscité et cette espérance dans la résurrection amène un réel réconfort à ces personnes confrontées à la mort.

Jésus est aussi présenté comme le Souverain des rois de la terre. Domitien, Trump, Poutine ou Bachar El Assad ne sont que des rois de la terre. Celui qui est le Souverain, c’est Jésus !

Jésus reviendra avec les nuées. Ce ne sera pas discret ou mystérieux ; mais Il reviendra de façon visible dans les nuées, c’est à dire dans sa gloire. Le moment de la transfiguration de Jésus dans la nuée nous a donné un avant-goût de cette gloire de Jésus blanche, lumineuse, irradiante, magnifique, divine. Un peu plus loin au v 16 on retrouve ce genre de description quand on parle de Son visage qui était comme le soleil lorsqu’il brille dans sa force.

Je suis « l’Alpha et l’Oméga », dit le Seigneur Dieu, Celui qui est, qui était et qui vient, le Tout-Puissant. L’Alpha et l’Oméga sont la première et la dernière lettre de l’alphabet. Au ch 22.13 il est ajouté après l’alpha et l’oméga, le commencement et la fin. L’action de Dieu commence et finit toutes choses. Depuis la création jusqu’au retour de Jésus: Dieu agit. Il est immuable. Il est le Tout-Puissant. Il maîtrise l’histoire. Voilà de quoi nous garder dans la paix et dans la confiance.

Jésus ressemble à un Fils d’homme. C’est une désignation du Messie dans le livre de Daniel (7.13;10.16). Il est vêtu d’une longue robe avec une ceinture sur la poitrine. Et qui portait une longue robe? Le souverain sacrificateur.

En tant que juif pieux, Jean ne peut qu’être profondément bouleversé, car il pense immédiatement à la tenue du souverain sacrificateur. Or quel était le rôle du grand prêtre ? Le jour du Grand Pardon, le fameux Yom Kippour ? En offrant le sacrifice d’expiation dans le lieu très saint du Temple, il affirmait le pardon de Dieu, la réconciliation avec Lui et par conséquent la Vie retrouvée. La vie éternelle !  

C’est ce que Jésus est venu faire sur la terre: une œuvre de grâce, nous permettre de nous approcher de Dieu…

Et c’est précisément ce que le Christ lui dit, car Jean comprend que c’est Jésus-Christ qu’il voit : « Ne crains pas, J’étais mort et voici je suis vivant aux siècles des siècles. Je tiens les clés de la mort et du séjour des morts » (v.18).

Quel encouragement pour Jean et pour les premiers chrétiens! Quel encouragement pour nous aussi! Jésus est encore aujourd’hui le vivant aux siècles des siècles. Il est le même! Il est toujours celui qui s’est révélé à Jean.

Nous ne devons pas nous laisser impressionner par satan qui se déchaîne. Par le prix à payer pour beaucoup de chrétiens pour leur foi.  Par le mal que nous voyons autour de nous. Mais nous devons nous laisser impressionner par Jésus ! Jésus, qui se révèle à Jean, pour booster sa foi et celle des croyants de Son époque. Jésus, qui veut aujourd’hui encore booster notre foi. Jésus, qui veut que nous tournions nos regards vers Lui pour le laisser rayonner dans nos vies.